Rythme dans l’art – Exemples de peintures de maîtres

Accueil » Rythme dans l’art – Exemples de peintures de maîtres
Art
Broche5K
Partager102
5K Actions

Rythme dans l’art fait référence à l’agencement des formes d’une manière qui crée un rythme sous-jacent. C’est similaire au rythme de la musique, mais au lieu de notes et de sons, nous utilisons des couleurs et des formes. Dans ce post, je couvre:

  • Exemples de rythme dans l’art

  • Conseils pour utiliser le rythme dans l’art

  • Exercice pour votre prochaine peinture

  • Merci d’avoir lu!

La meilleure façon d’apprendre le rythme dans l’art est de le voir en action. Ci-dessous, j’examine de plus près les peintures de maîtres qui présentent une forte utilisation du rythme.

Georges Seurat, Esquisse pour cabaret, 1890
Georges Seurat, Esquisse pour cabaret, 1890

(Bonus : Cliquez ici pour télécharger une copie PDF de ma feuille de triche sur la théorie des couleurs.)

Exemples de rythme dans l’art

Ci-dessous, une fantastique démonstration de rythme utilisant la nature par Claude Monet. Les arbres sont espacés à des distances presque égales, mais il y a une certaine variance pour le rendre naturel. Cela donne un rythme fort à la peinture.

Les feuilles de la cime des arbres fusionnent pour créer une forme de S serpentant. Cela relie les troncs d’arbres et renforce le rythme.

En arrière-plan, il y a un arrangement beaucoup plus organique de nuages ​​dans le ciel. Cela brise le sens du rythme dans la peinture.

Claude Monet, Peuplier, 1891
Claude Monet, Peuplier, 1891

Vous trouverez ci-dessous un exemple similaire mais plus réaliste de rythme par Ivan Shishkin. Les grands arbres rythment le tableau. Le rythme est plus fort avec les arbres les plus proches et s’affaiblit à mesure que les arbres s’éloignent dans les masses.

Notez également que le bas de la peinture est organique et ne semble pas avoir de sens du rythme. Cette zone contraste avec le rythme soutenu de la zone au-dessus.

Ivan Ivanovitch Chichkine, Une forêt de conifères.  Journée ensoleillée, 1895
Ivan Ivanovitch Chichkine, Une forêt de conifères. Journée ensoleillée, 1895

Chez Vincent van Gogh Sous-bois avec deux personnagesles arbres fournissent un rythme très répétitif, qui contraste avec le coup de pinceau énergique utilisé pour l’herbe et les fleurs.

Vincent van Gogh, Sous-bois aux deux personnages, 1890
Vincent van Gogh, Sous-bois aux deux personnages, 1890

Dans le tableau ci-dessous de George Inness, le rythme est créé par les vagues poteaux de clôture qui s’éloignent. Ces poteaux de clôture rejoignent ensuite la rangée d’arbres et de maisons. Cela contient votre attention autour de ces zones. De plus, le grand arbre à droite se démarque car il ne se conforme pas au rythme standard de la peinture globale. C’est comme une note de musique forte utilisée pour attirer votre attention.

George Inness, Maison à Montclair, 1892
George Inness, Maison à Montclair, 1892

Il y a deux éléments majeurs de rythme dans la peinture ci-dessous : les formes en S créées par l’océan se brisant le long du rivage, et la ligne de bateaux et de personnes sur le rivage et dans l’eau.

La base de la peinture est construite sur des couleurs douces et pastel. Cela permet au rythme délicat de la peinture de se démarquer.

Joaquin Sorolla, La plage de Valence
Joaquin Sorolla, La plage de Valence

Dans la peinture de John Singer Sargent ci-dessous, un rythme fort et organique est créé par les contours de l’eau. Le rythme est plus fort et plus défini plus près du rivage.

Ce rythme est brisé par la pêcheuse. C’est ça la peinture : créer un rythme en utilisant des motifs et des formes, et briser ce rythme avec des déclarations puissantes.

Les canards sont également disposés de manière à fournir un battement moins régulier sur le dessus.

John Singer Sargent, pêcheuse, 1913
John Singer Sargent, pêcheuse, 1913

Dans la peinture de Sargent ci-dessous, vous pouvez presque se sentir le rythme de l’orchestre. Si l’on regarde bien, le batteur et les bassistes dominent au premier plan, tandis que les cuivres apparaissent délicats. Cela imite leurs rôles dans la musique.

John Singer Sargent, Répétition d'orchestre de Jules Etienne Bastard, 1880
John Singer Sargent, Répétition d’orchestre de Jules Etienne Bastard, 1880

Conseils pour utiliser le rythme dans l’art

  • Quand il s’agit de rythme dans l’art, parfois moins c’est plus. N’essayez pas de le forcer s’il n’y est pas. Mais bien sûr, si le rythme est une caractéristique forte de votre peinture, vous voudrez peut-être l’exagérer.
  • Vous pouvez faire une déclaration puissante en créant un sens du rythme dans votre peinture, puis en le cassant brusquement (comme Sargent l’a fait dans une certaine mesure dans son Pêcheuse).
  • Le rythme de votre peinture peut avoir plusieurs niveaux, pas seulement un battement standard. Tout comme il existe de nombreux niveaux de rythme différents dans une chanson complexe. Ce n’est pas juste un battement régulier; il y a toutes sortes de tons et de sons tissés ensemble. Par exemple, dans votre peinture, vous pouvez combiner un rythme fort utilisant des formes dominantes et régulières, avec un rythme subtil utilisant des détails et des motifs complexes.
  • Si vous voulez faire ressortir un rythme subtil dans votre peinture, vous devez atténuer l’environnement. Comme chez Sorolla La plage de Valence.
Grant Wood, jeune maïs, 1931
Grant Wood, jeune maïs, 1931

Exercice pour votre prochaine peinture

Lorsque vous créez votre prochain tableau, demandez-vous si le sujet a un rythme que vous pourriez capturer. Sinon, envisagez de manipuler le sujet ou de le cadrer de manière à créer un rythme. Par exemple, vous pouvez modifier légèrement la position de certains objets pour les rendre plus réguliers, ou repousser certaines choses et en faire avancer d’autres, ou changer la perspective. Veillez simplement à ne pas trop vous éloigner du sujet que vous peignez, à moins que cela ne fasse partie de votre stratégie.

De plus, avant de conclure, je dois noter que le rythme n’a pas besoin d’être apparent dans vos peintures. Ce n’est qu’un des nombreux outils à votre disposition.

Merci d’avoir lu!

Merci d’avoir pris le temps de lire cette publication. Je vous en suis reconnaissant! N’hésitez pas à partager avec vos amis. Si vous voulez plus de conseils de peinture, consultez mon cours de l’Académie de peinture.

Bonne peinture !


Académie de peinture Signature Draw

Dan Scott

Académie de peinture de dessin


Lire aussi  Un regard plus attentif sur la chambre à Arles de Vincent Van Gogh