Le Futurisme




 

 




 


Laisser un commentaire ou un avis.  


Envoyer cette page à un(e) ami(e)
 

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique Contactez-nous   
 
Qui sommes nous ?    
 Liens 




Laisser un commentaire ou un avis.  

Le Futurisme (1910). 

Le Futurisme est un mouvement artistique et littéraire du début du XXe siècle qui est né en Italie, puis a été adopté très rapidement par l'avant-garde russe, dont les innovations esthétiques et les revendications radicales ont marqué profondément l'art moderne. Les futuristes déclarent une véritable guerre à la nostalgie du passé s'incarnant dans les musées et s'appuyant sur des traditions et des valeurs surannées. À l'inverse, ils font l'éloge du monde moderne et de ses manifestations les plus saisissantes : le mouvement et la vitesse qui s'expriment à travers l'action des machines, des automobiles, la frénésie de la vie urbaine, les métropoles, les lumières artificielles… Dans le domaine pictural, ces idées seront relayées par Giacomo Balla, Umberto Boccioni, Carlo Carrà, Luigi Russolo, Gino Severini qui publient à Turin, le 11 février 1910, le Manifeste des peintres futuristes. À la suite de leur première exposition à Paris organisée à la galerie Bernheim en février 1912, les peintres futuristes adoptent la géométrisation cubiste pour rendre le dynamisme des lignes de forces qui traversent leurs compositions. Mouvement de réforme totale de tous les arts et de toutes les formes d'expression, le futurisme touche aussi l'architecture (Antonio Sant'Elia). Attirés par la vision subversive du mouvement italien, les artistes russes développent des tendances propres, mêlant influences primitivistes et cubistes, illustrées dans les arts plastiques par les peintures de Kazimir Malevitch qui se désigne " cubo-futuriste " en 1913, et par les œuvres de Lioubov Popova ou d'Olga Rozanova.