MetLife Building – Le chef-d’œuvre de style international controversé

Accueil » MetLife Building – Le chef-d’œuvre de style international controversé
Rate this post

Litué dans le quartier de Midtown Manhattan, au nord de Grand Central Terminal, on trouve le gratte-ciel connu sous le nom de MetLife Building, également appelé Pan Am building. Le MetLife Building à New York, qui comprend 59 étages et mesure 246 mètres de haut, a été créé dans le style international par Walter Gropius, Richard Roth et Pietro Belluschi. Au moment de son ouverture, il était présenté comme le plus grand bureau d’entreprise au monde en pieds carrés. La tour MetLife est toujours l’une des 100 structures les plus hautes des États-Unis en novembre 2022.

Le bâtiment MetLife à New York

Rendez-vous complet 1963
Architecte(s) Pietro Belluschi (1899 – 1994)

Walter Gropius (1883 – 1969)

Une fonction Bureaux commerciaux
Emplacement 200 Park Avenue, Manhattan, New York, États-Unis

Le MetLife Building à New York est une masse octogonale étendue, avec le plus grand axe parallèle à Park Avenue. La structure est construite sur deux niveaux de lignes de chemin de fer qui se rendent à Grand Central Terminal. La façade de la tour MetLife est l’un des premiers murs extérieurs en béton préfabriqué de tous les gratte-ciel de New York. Une passerelle piétonne menant au hall principal de Grand Central, un hall d’accueil avec des œuvres d’art et un parking à la base de la tour sont tous situés dans le hall. Le toit abritait également un héliport, temporairement opérationnel dans les années 1960 et 1970.

Vue du bâtiment MetLife depuis Park AvenueVue du bâtiment MetLife depuis Park AvenueBâtiment Met-Life (Pan-Am) de Park Avenue et 51st Street; ; Trxr4kds, domaine public, via Wikimedia Commons

L’architecture de la tour MetLife a été fortement critiquée depuis sa création, en partie en raison de sa proximité avec Grand Central Terminal.

Proposition originale

Des propositions de tour pour remplacer la gare Grand Central ont été faites en 1954 pour lever des fonds pour les chemins de fer en difficulté financière qui géraient le terminal. Suite à cela, des plans ont été dévoilés pour la tour MetLife, qui serait érigée derrière le terminal au lieu de le remplacer. Le projet, surnommé « Grand Central City » à l’époque, a commencé en 1959 et la structure a été officiellement inaugurée le 7 mars 1963. Le gratte-ciel a été nommé d’après Pan American World Airways, dont il abritait le siège à l’époque.

Article sur la conception des bâtiments panaméricainsArticle sur la conception des bâtiments panaméricainsArticle de vulgarisation scientifique de 1962 sur le bâtiment Pan Am (MetLife); Popular Science, septembre 1962, domaine public, via Wikimedia Commons

L’architecture de la tour MetLife

La hauteur du bâtiment MetLife a été mesurée à 246 mètres et il contient 59 étages au total. Les façades nord et sud sont divisées en trois grandes sections chacune, tandis que les façades ouest et est sont chacune séparées en une section. La résolution de zonage de 1961 , une révision majeure des règlements de zonage de la ville de New York annoncée juste avant le début de la construction, peut avoir affecté la forme du bâtiment.

Façade

Les deux premiers niveaux et mezzanines sont vitrés et recouverts d’aluminium, de granit, de marbre et d’acier inoxydable. La structure est composée d’environ 9 000 panneaux Mo-Sai en béton préfabriqué de couleur beige clair. Pour donner de la texture à la façade, chaque panneau est recouvert d’un agrégat de quartz. Des meneaux en béton verticaux dépassent de l’extérieur, divisant les panneaux de chaque étage. Les fenêtres entre les étages sont séparées par des allèges plates en béton.

Bien que Walter Gropius ait pensé qu’un extérieur en béton préfabriqué serait plus substantiel qu’un mur-rideau en verre, cela n’a fait qu’ajouter du poids à la structure.

De plus, l’aspect du béton s’est détérioré avec le temps; cet impact était visible dans des bâtiments comme le musée Solomon R. Guggenheim mais était plus évident sur la façade du 200 Park Avenue. Le fabricant des panneaux Mo-Sai a déposé son bilan pendant la construction de la tour, obligeant Diesel Construction à acheter cette entreprise pour éviter les retards.

Lire aussi  Générateur d'invites d'art - Inspirez-vous des nouvelles invites d'idées d'art

Forme du bâtiment MetLifeForme du bâtiment MetLifeVue montrant la forme de l’édifice MetLife (Pan Am); Edward Russell, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Caractéristiques structurelles du bâtiment MetLife

La tour MetLife a été érigée sur deux niveaux souterrains de lignes de chemin de fer qui vont directement à Grand Central Terminal. La sous-structure de la tour est soutenue par des colonnes qui s’étendent à travers les niveaux de la voie et descendent sous le niveau de la route dans le substratum rocheux souterrain.

Environ 99 colonnes ont été construites sur mesure pour le bâtiment; ces colonnes étaient positionnées à quelques centimètres des rails en acier préexistants mais devaient être séparées de l’autre acier. Environ 200 colonnes préexistantes qui soutenaient l’ancienne installation de bagages du site ont été renforcées

Le projet consistait à enjamber les sommets de plusieurs colonnes existantes et à ajouter des puits horizontaux pesant jusqu’à 36 tonnes. La superstructure a été construite de la même manière que les travées de pont. Les constructeurs ont utilisé une procédure connue sous le nom d’action composite pour fabriquer les dalles de plancher, dans laquelle le béton a été fusionné avec des plaques d’acier de construction pour fournir un cadre plus solide. Des panneaux en acier ont été utilisés à la place des sols en béton car ils étaient légers et pouvaient être construits dans des conditions météorologiques défavorables.

L’intérieur de la tour MetLife

Un centre téléphonique centralisé a été établi pour desservir les 30 000 téléphones de la tour. Le système de 11 millions de dollars était le premier de ce type dans un complexe de bureaux aux États-Unis. Le bureau central de New York Telephone a réduit l’obligation pour les locataires de disposer de bureaux et d’équipements téléphoniques séparés. Les câbles téléphoniques traversaient le toit du tunnel ferroviaire pour éviter toute interférence avec les lignes de chemin de fer souterraines. Les plaques de plancher des deux étages où a été construit le bureau des télécommunications ont été renforcées pour supporter des poids allant de 730 à 1 460 kg/m2.

Usine de réfrigération

Une usine de réfrigération, considérée comme la plus grande du monde au moment de la construction, a été érigée sur le toit, avec trois unités à vapeur. L’usine a été installée au sommet car la structure n’a pas de sous-sol utilisable car elle fait partie du Grand Central Terminal. De grandes chambres de ventilation ont été installées sur les niveaux mécaniques pour distribuer l’air aux autres niveaux, et chaque étage avait deux systèmes d’alimentation en air uniques. Les conduits et les tuyaux sont nécessaires pour desservir tous les étages, ainsi qu’un pressuriseur électrique et d’eau adéquat pour supporter tous les étages.

Schéma de l'intérieur du bâtiment MetLifeSchéma de l'intérieur du bâtiment MetLifeSchéma du bâtiment Pan Am et Grand Central de l’article de Popular Science (1962); Popular Science, septembre 1962, domaine public, via Wikimedia Commons

Hall

Un hall s’étend sur les deux étages inférieurs du bâtiment MetLife. Un couloir piétonnier de 23 mètres au niveau de la rue permet au trafic de circuler entre Grand Central Terminal et les arcades piétonnes du Helmsley Building. Vanderbilt Avenue a une arcade d’entrée de 31 mètres de long, avec des entrées situées à environ 25 mètres du trottoir. Le hall principal des bureaux du bâtiment est situé au deuxième étage, au niveau du viaduc.

Le hall a également des jardinières et un patio fermé de 12 mètres, et il y a 18 escaliers mécaniques au total. À l’extrémité sud du passage, quatre escaliers mécaniques se connectent au hall principal, tandis que 14 autres se connectent du couloir au hall des bureaux.

Rénovations intérieures

Warren Platner a construit 1 400 mètres carrés d’espace de magasin dans le hall lors d’une restauration dans les années 1980. Un escalier alternant des contremarches en granit gris et en travertin a également été placé au milieu du hall faisant face à la 45e rue. L’escalier mesurait 3 mètres de large au rez-de-chaussée, 6 mètres de large à un palier intermédiaire où il était divisé en deux niveaux, et 9 mètres de large à l’entresol. Au bas de l’escalier, quatre jardinières triangulaires assorties à un tapis orange à thèmes floraux sur la mezzanine.

Lire aussi  La magie du tableau des couleurs primaires : Révélez votre créativité !

Le foyer comportait également d’étranges disques semi-circulaires suspendus au plafond ou perchés sur des poteaux. Le hall a acquis un sol en travertin noir et en carrelage lors d’une rénovation de Kohn Pedersen Fox au début des années 2000, les magasins ont été déplacés sur les côtés et l’escalier principal a été éliminé. À la fin des années 2010, les magasins ont été éliminés et le hall a été recouvert de travertin de couleur claire. Le hall reconstruit dispose d’un salon d’accueil au parquet de chêne avec vue sur l’entrée.

Oeuvres

Le hall du MetLife Building a été décoré de diverses œuvres d’art qui constituaient la majorité de l’ornementation initiale du hall. Voyage en avionune œuvre d’art en fil de fer à trois étages de Richard Lippold, en est un exemple. Une sphère représente la Terre, une étoile à sept branches représente les sept continents et océans, et les fils d’or symbolisent les modèles de vol des avions.

Un ami de Lippold, le compositeur John Cage, avait proposé un programme musical pour accompagner Voyage en avion (1962), composé de 10 haut-parleurs qui auraient joué Muzak lorsque les visiteurs entraient ou sortaient du hall.

Lippold a abandonné le plan et les managers ont décidé de jouer de la musique classique à la place. Manhattan (1963) de Josef Albers, une mosaïque murale de panneaux blancs, rouges et noirs, surmontée de l’entrée du hall principal lors de son ouverture.

Réception critique

La forme octogonale de l’architecture de la tour MetLife était controversée lors de sa présentation initiale en 1959. Dans Architecture progressive magazine, Sibyl Moholy-Nagy a noté que les conceptions originales de la tour « ont donné une échelle humaine et une identité architecturale », qui ont été « perdues » dans la refonte. Même les croquis de la structure n’étaient pas satisfaisants pour Walter McQuade. Sur le plan international, Martin Pinchas, l’architecte roumain, et Gillo Dorfles, le critique italien, ont critiqué Grand Central City. Compte tenu de la proximité du site avec un grand terminal ferroviaire, l’architecte Victor Gruen a critiqué l’utilité du parking, tandis que Thomas H. Creighton, rédacteur en chef de Architecture progressivea fait valoir qu’il valait mieux laisser la zone sous forme de cour ouverte.

Le bâtiment MetLife était destiné à être un gratte-ciel de grande envergure juste derrière le Grand Central Terminal qui modifierait la conception de Park Avenue et de la métropole dans son ensemble. Pietro Belluschi et Walter Gropius, deux leaders importants de l’architecture contemporaine, collaboreront au projet. C’était la responsabilité d’Emery Roth, cependant, de veiller à ce que tout se mette en place. En raison de son emplacement et de sa conception, le bâtiment MetLife était l’une des structures les plus controversées de la ville à l’époque. Aujourd’hui, cependant, de nombreux conservateurs se battent pour préserver et conserver la structure.

Questions fréquemment posées

La tour MetLife a-t-elle déjà eu un héliport ?

Le toit de la structure avait auparavant un pont d’hélicoptère. Le service d’hélicoptère a commencé en décembre 1965, à la suite d’une longue procédure d’autorisation, et les essais du toit ont commencé avec un hélicoptère Chinook. L’historien de l’architecture Reyner Banham a déclaré dans Le journal des architectes en 1966 qu’il n’y avait vraiment pas de meilleur moyen d’arriver dans la métropole insulaire de Manhattan. Pour lui, ce serait un hélicoptère ou rien à partir de ce moment-là.

Quelle est la hauteur du bâtiment MetLife ?

Le MetLife Building à New York compte 59 étages et une hauteur de 246 mètres. Il a été annoncé comme le plus grand complexe de bureaux d’entreprise en termes de superficie en pieds carrés lors de son ouverture. En novembre 2022, la tour MetLife figurait toujours parmi les 100 bâtiments les plus hauts du pays.