Heinrich Lossow – Peintures célèbres de Heinrich Lossow

Accueil » Heinrich Lossow – Peintures célèbres de Heinrich Lossow
Rate this post

Heinrich Lossow était un artiste allemand connu pour ses portraits, ses intérieurs et ses peintures de genre. Cependant, Lossow est surtout connu pour ses œuvres pornographiques. Le plus célèbre des tableaux de Heinrich Lossow est Le péché peinture. Découvrons-en plus sur la vie et les œuvres de Lossow et apprenons comment les gens ont réagi à ses œuvres sensuelles.

La vie et l’œuvre d’Heinrich Lossow

Nom Heinrich Losow
Nationalité Allemand
Date de naissance 10 mars 1843
Date de décès 19 mai 1897
Lieu de naissance Munich, Royaume de Bavière

À bien des égards, Heinrich Lossow était typique de son époque, un peintre de genre compétent élevé par une famille d’artistes dans un quartier artistique. Outre son talent, ce qui l’a rendu célèbre, ce sont certains sujets, notamment une œuvre d’art de 1880 représentant une religieuse agressée sexuellement par un chef d’église à travers une porte de l’église. Il est connu comme Le péché peinture.

Biographie de Heinrich Lossow Portrait d’une dame en robe noire avec un chapeau rouge vin et un parapluie (1897) par Heinrich Lossow; Heinrich Lossow, Wikipédia, l’encyclopédie libre

La biographie de Heinrich Lossow

Heinrich Lossow était un peintre, illustrateur et conservateur allemand. Lossow était le fils de l’artiste Arnold Hermann Lossow, qui s’est rendu à Munich depuis Bermen pour s’entraîner sous Ernest Mayer en 1820. Carl, Friedrich et Heinrich Lossow étaient les trois fils d’Arnold H. Lossow. Heinrich Lossow a été élevé dans une famille d’artistes et a montré un talent précoce pour le dessin et la peinture. Carl est devenu un artiste d’histoire, tandis que Friedrich est devenu un artiste animalier. Heinrich vivrait plus longtemps que n’importe lequel de ses frères. Heinrich a commencé sa formation avec son père Arnold avant de s’inscrire à l’Académie des Beaux-Arts de Munich.

Il a étudié à l’atelier de Karl Theodor von Piloty. Vers 1870, il voyage en France et en Italie pour perfectionner ses talents de peintre.

Lossow a commencé à se distinguer en tant qu’artiste de décors historiques et de genre après avoir terminé ses études. Ses premières œuvres d’art ont été largement inspirées par l’ère romantique, avec un accent sur les couleurs brillantes et l’éclairage saisissant. Dans les années 1860, il a commencé à utiliser une approche plus réaliste, avec plus d’attention aux détails et une palette de couleurs plus discrète. Le style de Lossow était très demandé et il s’est occupé d’œuvres d’art et de gravures de décors pastoraux idylliques peuplés d’amours et de nymphes.

Lire aussi  Crimson Color - Comment fabriquer et utiliser le rouge cramoisi dans l'art

Peintures de Heinrich Lossow Léda et le cygne (nd) par Heinrich Lossow ; Heinrich Lossow, Wikipédia, l’encyclopédie libre

Bien que la plupart des peintures de Heinrich Lossow aient été plus conventionnelles, y compris la publication d’une collection de peintures pour une version révisée de Shakespeare Les Joyeuses Femmes de Windsorles sujets érotiques semblent avoir beaucoup occupé son esprit à l’approche de l’âge mûr, car c’est aussi à cette époque qu’il a créé la collection d’illustrations intitulée Un serviteur fidèle. Pendant son temps libre, il était un pornographe de premier plan et certaines de ses œuvres les plus obscènes peuvent être consultées en ligne. Lossow a largement exposé son travail au cours de sa carrière, tant en Allemagne qu’à l’étranger. Il a été commandé pour diverses peintures murales et œuvres ornementales, notamment une séquence de peintures au ministère bavarois de la Défense à Munich.

Il a également été auteur de livres, illustrant un certain nombre de romans et de poèmes bien connus.

Lossow était marié à une artiste et étudiante à l’Académie des beaux-arts, Thérèse Heigel. Les deux artistes ont eu quatre enfants ensemble, dont deux ont poursuivi une carrière de peintre. Heinrich Lossow est décédé le 19 mai 1897 à Munich. Il a laissé un corpus substantiel de travaux, qui comprenait des peintures, des croquis et des illustrations. Son art se distingue par son souci du détail, son authenticité historique et l’incorporation d’un éclairage et d’une couleur dramatiques. Ses œuvres sont maintenant conservées dans un certain nombre de collections d’art importantes dans le monde, notamment le Musée des beaux-arts de Boston et les collections de peinture de l’État bavarois à Munich.

Style de Heinrich Losow Murmures d’amour (1897) par Heinrich Lossow; Heinrich Lossow, Wikipédia, l’encyclopédie libre

L’art d’Heinrich Lossow

Lossow était bien connu pour ses peintures extrêmement détaillées et réalistes, qui dépeignaient fréquemment des événements historiques ou mythologiques. Son travail se distingue par une manière nette, presque photographique, avec une concentration sur les détails architecturaux. Le travail de Lossow est généralement décrit comme académique ou réaliste, reflétant l’influence de l’approche très détaillée et réaliste de l’académie d’art allemande du XIXe siècle. Son utilisation de couleurs vives et son attention précise aux aspects architecturaux, d’autre part, reflètent un certain romantisme et un intérêt pour les sujets exotiques ou historiques.

L’une des œuvres les plus infâmes de Lossow est la peinture The Sin.

L’intrigue du « Banquet des châtaignes » est thématiquement liée à Le péché peinture. C’était le nom donné à un repas scandaleux prétendument organisé au Palais des Papes le 30 octobre 1501 par le fils du pape Alexandre VI, le cardinal Cesare Borgia. Le récit du banquet a été enregistré dans le cahier latin de Protonotaire l’Apôtre et les cérémonies de Maître John Burchard, bien que son authenticité soit discutable.

Lire aussi  Découvrez l'art de la peinture motif : une explosion de couleurs et de formes

La peinture du péché Le péché (1880) par Heinrich Lossow; Heinrich Lossow, Wikipédia, l’encyclopédie libre

Cesare Borgia organisa un festin dans ses appartements du Vatican le soir du 31 octobre 1501, avec 50 prostituées, appelées courtisanes, qui dansèrent le jour avec les serviteurs et autres personnes présentes, d’abord habillées puis nues. Après le souper, des bougies allumées étaient retirées des tables et placées sur le sol, avec des marrons étalés autour d’eux, que les courtisanes nues ramassaient en rampant à quatre pattes entre les candélabres. La véracité de cette histoire peut être difficile à discerner, mais elle a fait d’excellents potins à son époque.

Peu d’informations sont disponibles en ligne sur la vie et l’art du peintre allemand Heinrich Lossow. On sait qu’il était un artiste talentueux qui aimait peindre dans les styles romantique et rococo et était capable de créer des peintures magnifiquement détaillées et réalistes. Il était également connu pour être un pornographe plutôt occupé lorsqu’il ne créait pas d’œuvres d’art normales, et son œuvre la plus connue comportait également un élément pornographique, intitulé The Sin (1880).

Questions fréquemment posées

Heinrich Lossow était-il un artiste célèbre ?

C’était un artiste bien connu qui a eu une grande carrière de peintre à son époque. Il était un représentant de l’école de Munich, qui était un groupe reconnu pour son style réaliste. Les peintures de Heinrich Lossow ont été fréquemment exposées en Allemagne et dans le reste de l’Europe tout au long de sa vie, et il a remporté plusieurs distinctions et distinctions pour son travail. Les collectionneurs et les clients convoitent ses œuvres et il compte de nombreuses personnalités parmi ses clients.

Qui a créé Le péché Peinture?

Il a été produit par Heinrich Lossow. On a dit qu’il était basé sur des événements réels impliquant le fils du pape et des prostituées. La véracité de l’événement a fait l’objet de nombreux débats parmi les spécialistes de l’art.