« Coquelicots sauvages près d’Argenteuil » de Claude Monet – Une analyse

Accueil » « Coquelicots sauvages près d’Argenteuil » de Claude Monet – Une analyse
Rate this post

Json article traitera Coquelicots sauvages près d’Argenteuil (1873) de Claude Monet, qui n’est qu’un exemple de plusieurs de ses dans plein air peintures illustrant sa maîtrise et son amour de la couleur et de la lumière dans des compositions visuelles.

Résumé de l’artiste : Qui était Claude Monet ?

La date de naissance de Claude Monet était le 14 novembre 1840 et il est décédé le 5 décembre 1926. Il est né à Paris, en France. Il était l’un des principaux artistes du mouvement artistique français appelé impressionnisme, dont lui et plusieurs artistes ont fondé le groupe appelé Société anonyme des peintres, sculpteurs et graveurs. Le style de Monet se caractérise par la façon dont il dépeint la lumière avec son utilisation de la couleur et du pinceau. Certaines de ses œuvres célèbres incluent sa série intitulée meules de foin (1890-1891), Cathédrale de Rouen (1892-1894), et Nénuphars (1840- 1 926).

Champ de coquelicotsChamp de coquelicotsPortrait de Claude Monet (1899) par le photographe Nadar ; Nadar, domaine public, via Wikimedia Commons

Coquelicots sauvages près d’Argenteuil (1873) de Claude Monet en contexte

Nous discuterons Coquelicots sauvages près d’Argenteuil par Claude Monet plus en détail ci-dessous, y compris une analyse contextuelle autour de l’endroit où il l’a peint et qui sont les personnages, en examinant également les éléments formels de la façon dont il l’a peint, par exemple, son utilisation de la couleur et de la texture, et plus encore.

Artiste Claude Monet (1840 – 1926)
Date de peinture 1873
Moyen Huile sur toile
Genre Paysage/Peinture de genre
Période / Mouvement Impressionnisme
Dimensions (cm) 50,0 x 65,3
Séries / Versions N / A
Où est-il hébergé ? Musée d’Orsay, Paris, France
Ce que ça vaut Incertain

Analyse contextuelle : un bref aperçu socio-historique

Claude Monet a peint Coquelicots sauvages près d’Argenteuil en 1873, alors qu’il habitait Argenteuil; il s’y est installé à partir de 1871 et y aurait vécu pendant six ans. Pendant son séjour là-bas, il s’est inspiré des paysages environnants de l’environnement naturel et a peint de nombreuses scènes, dont son huile sur toile. Argenteuil (vers 1872) et Le pont d’Argenteuil (1874), entre autres.

Tableau champ de coquelicotsTableau champ de coquelicotsLe pont d’Argenteuil (1874) de Claude Monet ; Claude Monet, domaine public, via Wikimedia Commons

Argenteuil était aussi une attraction pour d’autres impressionnistes comme Édouard Manet qui a peint l’huile sur toile simplement intitulée Argenteuil (1874) et les Voiliers à Argenteuil (1874) de Pierre-Auguste Renoir, pour n’en nommer que quelques-uns.

1874 est aussi une année importante pour la Artistes impressionnistes car ils tenaient leur première exposition, indépendante du Salon de Paris. C’était dans un studio qui appartenait au photographe français connu sous le nom de Nadar (son nom complet était Gaspard-Félix Tournachon.

Claude Monet a exposé sa peinture de champs de coquelicots lors de cette exposition.

Lire aussi  Comment dessiner une chauve-souris - Un guide étape par étape pour créer un dessin de chauve-souris

Analyse formelle : un bref aperçu de la composition

Claude Monet a dépeint les effets de la lumière à travers des éléments artistiques comme la couleur et la texture, une exploration visuelle d’une scène extérieure. L’analyse formelle ci-dessous fournira une description du sujet et comment les éléments artistiques suivants de couleur, de texture, de ligne, de forme, de forme et d’espace sont composés dans la peinture de champ de coquelicots.

Coquelicots sauvages près d'Argenteuil de Claude MonetCoquelicots sauvages près d'Argenteuil de Claude MonetCoquelicots sauvages près d’Argenteuil (1873) de Claude Monet ; Claude Monet, domaine public, via Wikimedia Commons

Objet : description visuelle

La peinture de champ de coquelicots de Claude Monet représente un champ herbeux et vallonné couvrant environ la moitié de la composition, et l’autre moitié est bordée d’arbres, qui composent l’arrière-plan visuel et la ligne d’horizon, y compris ce qui semble être une maison à trois étages (peut-être un manoir ou ce qu’on appelle parfois une villa) avec un toit rouge placé au centre entre les arbres.

La partie supérieure de la composition est un ciel bleu rempli de nuages.

Le côté droit du talus herbeux est orné de fleurs de pavot rouge et au premier plan, plus à droite, se trouvent deux personnages, une femme et un enfant, qui seraient respectivement la femme et le fils de Monet, Camille et Jean. , au bas de la berge, face à notre direction, les spectateurs, et ils apparaissent dans l’action de marcher comme s’ils allaient sortir du cadre à tout moment.

Champ de coquelicots SujetChamp de coquelicots SujetSujets de Sauvage Coquelicots Près d’Argenteuil (1873) de Claude Monet ; Claude Monet, domaine public, via Wikimedia Commons

En haut du talus à droite se trouvent deux autres personnages, une femme et un enfant, qui semblent commencer leur descente vers le bas de la colline. Les personnages sont peut-être des mères avec leurs enfants. La femme au premier plan tient également un parasol dans sa main droite (notre gauche).

Couleur

Coquelicots sauvages près d’Argenteuil de Claude Monet est composé en grande partie de bleus, de verts, de jaunes, de rouges et de blancs. Le champ à gauche est accrocheur car il est principalement rouge à cause des fleurs de pavot, tandis que le reste du champ à droite est dans un mélange plus clair de verts et de bleus. Les arbres en arrière-plan apparaissent dans des verts plus foncés, harmonieusement contrastés et équilibrés par le bleu clair avec le blanc du ciel et des nuages.

Couleur du champ de pavotCouleur du champ de pavotCouleurs à l’état sauvage Coquelicots Près d’Argenteuil (1873) de Claude Monet ; Claude Monet, domaine public, via Wikimedia Commons

Texture

Selon le style de peinture de Claude Monet, ses coups de pinceau consistent en une variété de coups courts et saccadés, par exemple, les figures et le champ, à des touches et des points plus épais, par exemple, le champ de coquelicots et l’herbe qui les entoure. Certaines zones sont également appliquées en couche mince comme si écume pour créer la texture des feuilles de l’arbre ou des nuages ​​dans le ciel.

Les coups de pinceau de Monet sont expressifs et pleins de vie, ce qui nous donne «l’impression» d’une scène quotidienne éphémère à l’extérieur.

Texture de champ de pavotTexture de champ de pavotTexture de pavot à l’état sauvage Coquelicots Près d’Argenteuil (1873) de Claude Monet ; Claude Monet, domaine public, via Wikimedia Commons

Doubler

Il y aurait une ligne diagonale impliquée par les deux personnages sur le remblai au milieu à gauche et les deux personnages sous le remblai au premier plan droit de la composition. Il y a aussi une ligne d’horizon forte impliquée par la rangée d’arbres en arrière-plan, qui crée un équilibre entre le ciel et le sol.

Lire aussi  "Henry Ford Hospital (The Flying Bed)" de Frida Kahlo - Un regard

Ligne de champ de pavotLigne de champ de pavotUtilisation de la ligne dans Wild Coquelicots Près d’Argenteuil (1873) de Claude Monet ; Claude Monet, domaine public, via Wikimedia Commons

Forme et forme

La forme et la forme sont apparemment dictées par les coups de pinceau fluides de Claude Monet dans la peinture des champs de coquelicots. Il existe une variété de formes naturelles / organiques qui se produisent à partir des formations irrégulières des nuages, des buissons plus arrondis qui forment les arbres et de la forme rectangulaire et triangulaire de la maison en arrière-plan.

Il y a aussi des petits points irréguliers sur le champ de coquelicots.

Alors que la forme est davantage obtenue grâce à des formes tridimensionnelles, dans la peinture sur le champ de coquelicots, Monet a créé un aspect de profondeur en ombrageant certaines zones du sujet, par exemple, remarquez la forme organique plus complète du grand arbre imposant à gauche

Formulaire champ coquelicotFormulaire champ coquelicotComposition de formes dans Wild Coquelicots Près d’Argenteuil (1873) de Claude Monet ; Claude Monet, domaine public, via Wikimedia Commons

Espace

L’espace de composition est composé du champ de coquelicots au premier plan atteignant le plan intermédiaire et l’arrière-plan, qui est défini par la rangée d’arbres et la maison à l’arrière-plan. Cependant, Monet compose l’espace en mettant l’accent sur les personnages au premier plan ainsi que sur le champ de coquelicots, qui devient le centre principal de la scène. L’espace suggère également la zone peinte par Monet, qui était probablement plus loin dans la campagne d’Argenteuil.

Un champ d’émerveillement

Cet article a discuté Coquelicots sauvages près d’Argenteuil par Claude Monet, quand il l’a peint, et où il a vécu, qui était à Argenteuil à l’époque. Il a également discuté du style artistique de Monet en termes d’éléments artistiques, et plus particulièrement de la manière dont il a utilisé les éléments de couleur et de texture pour créer des effets de lumière, qui peuvent être observés dans la plupart de ses œuvres.

Claude Monet était connu comme l’un des principaux impressionnistes et beaucoup diraient qu’il est devenu analogue au mouvement artistique. Il est intéressant de noter que sa célèbre « Impression, Sunrise » (1872) a inspiré le nom du style artistique. Les artistes ont peint des scènes en plein air et souvent sur place au moment où l’instant s’est produit, moment que Monet nous montre dans sa peinture de champ de coquelicots, un champ de couleur et finalement d’émerveillement artistique.

Questions fréquemment posées

Qui a créé la peinture Champ de coquelicots ?

La peinture champ de coquelicots intitulée Coquelicots sauvages près d’Argenteuil (1873) a été peint par Claude Monet, alors qu’il vivait à Paris, en France. Il s’est inspiré des paysages naturels et a peint plusieurs scènes représentant des sujets similaires.

Où est la peinture Champ de coquelicots de Monet ?

Coquelicots sauvages près d’Argenteuil (1873) de Claude Monet est au Musée d’Orsay à Paris, France. Il a été donné au musée en 1906.

Qui sont les personnages de Coquelicots sauvages près d’Argenteuil de Claude Monet ?

Les deux personnages au premier plan de Coquelicots sauvages près d’Argenteuil (1873) de Claude Monet seraient sa femme Camille Monet et son fils, Jean, qui aurait été leur premier-né, et que Monet a peints dans d’autres compositions comme Femme à l’ombrelle – Madame Monet et son fils (1875).