English Website


 

Toutes les Analyses


 Jean-Yves Marrec. Au vieux Port de la Forêt. Fouesnant. 2014. Pastel.

Le Charme du bord de Mer en Bretagne. 










Laisser un commentaire ou un avis.  


 Jean-Yves Marrec.
23 rue du Capricorne - 29000 QUIMPER ( FRANCE )
Tel : 02 98 90 83 12 / 06 98 63 95 45
Email - Site Web 


Envoyer cette page à un(e) ami(e)
 

 Accueil  Analyses  Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries  Artistes    Jeux    Annonces    Boutique  Contactez-nous     Qui sommes nous ?    Liens  






Jean-Yves Marrec. Au vieux Port de la Forêt. Fouesnant. 2014. Pastel.36 x 26 cm.
Le Charme du bord de Mer en Bretagne. 

Fouesnant est une petite commune du Finistère proche de Concarneau. Peintre du bord de mer, des bateaux donc peintre de marine et pastelliste Jean Yves Marrec possède une galerie à Quimper. Le pastel est un petit bâton de minerai tendre utilisé pour dessiner ou pour écrire. Les crayons naturels sont la pierre noire, la craie et la sanguine. Lorsqu'un artiste les utilise dans un même dessin, on appelle celui-ci un dessin aux 3 crayons. Les crayons artificiels comme le pastel, les crayons de couleur ou le crayon lithographique sont obtenus à partir d'une substance métallique ou terreuse mélangée à de la cire, de la colle ou de la gomme arabique. 
Jean - Baptispe Chardin (1699 - 1779), Jean-François Millet (1814 - 1875),
Odilon Redon (1840 - 1916) ont été de grands pastellistes. A mi-chemin entre l’académisme et l’impressionnisme le peintre de marine emprunte chez le premier le goût des formes léchées pour chercher des effets de lumière étonnants, où la densité des ambiances est mise en valeur par la pulvérulence de la pâte et de la matière. À partir de formes navales puissantes, il cherche à privilégier avant tout l’appréhension immédiate de la densité colorée d’un paysage, à travers une lumière qui se réfracte sous l’effet de l’évaporation et qui, précisément, se joue des formes.
La toile est un parfait exemple du fait que des couleurs froides utilisées dans des teintes claires donnent des effets de lumière très harmonieux et d’une grande délicatesse. Avec le temps le mot pastel est devenu le synonyme d’un effet qui exprime le fait que les couleurs se fondent les unes dans les autres avec beaucoup de douceur de minutie et de précision. 

La ligne d’horizon est haute, bien en dessus du point de vue du spectateur situé au niveau des 3 bateaux. L’œil est tout d’abord attiré par le groupe des voiliers amarrés sur la droite. Ensuite il remarque la barque au même niveau du coté gauche et le bout de la jetée à l’arrière plan..

Les bateaux, la barque, la jetée, une majorité des éléments qui constituent la toile se trouvent sur la ligne de force supérieure. L’avant plan ne comprend pas de forme figurative bien définie. Ceci induit un effet de perspective et augmente la profondeur de champ de l’image. 

La toile peut être contemplée comme 4 zones horizontales étagées. Au premier plan la plage, au second plan l’endroit où les bateaux sont amarrés , près du chenal, à l’arrière plan le paysage puis le ciel. 

En mettant en évidence les principales lignes directrices on se rend compte que l’œuvre est construite sur les horizontales à l’arrière plan et sur la diagonale descendante au premier plan. Les lignes ont tendance à s’équilibrer mais le chenal descend légèrement. 

Détails : 

Les multiples variations de couleurs dans le paysage sont représentées avec finesse et précision. Très méticuleusement. 

La texture du pastel et les multiples variations de la tonalité des couleurs expriment parfaitement l’atmosphère des bords de mer. De plus cette barque isolée induit une note romantique. 

Les ports et les bateaux amarrés dégagent une atmosphère particulière. Un bateau à l’encre attend de repartir. Ces images évoquent à la fois la notion du voyage et un sentiment de tranquillité qui vient de l’idée de repos. Les qualités de dessinateur et de coloriste de l’artiste renforcent ce sentiment de calme et de sérénité. 

Lumière : Une lumière tendre et légère, très diluée, semble devenir d’en haut. 

Couleurs : 

Harmonie entre couleurs froides.
1 seul contraste entre complémentaires.

Toile Similaires : 

Jean-Yves Marrec. Un Petit Coin Tranquille. Pastel. 36 x 36 cm

Jean-Yves Marrec. Au Pied de la Ville Close. Pastel. 49 x 34 cm

Jean-Yves Marrec. Pont-l'Abbé Tranquille. Pastel. 46 x 26 cm