English Website


 

Toutes les Analyses


 Irving Ramsey Wiles. (1861 – 1948). Le Coussin Vert. (1895). 




Envoyer cette page à un(e) ami(e)
 



Laisser un commentaire ou un avis.  


Voir l'analyse en plein écran

 

 


Envoyer cette page à un(e) ami(e)
 

 Accueil  Analyses  Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries  Artistes    Jeux    Annonces    Boutique  Contactez-nous     Qui sommes nous ?    Liens  

 Vidéo : Irving Ramsey Wiles. (1861 – 1948).



Laisser un commentaire ou un avis.  


Irving Ramsey Wiles. (1861 – 1948). Le Coussin Vert. (1895). 55.9 x 71.1 cm
Aquarelle, graphite et gouache sur papier. 

Voici une œuvre d’Irving Ramsey Wiles qui illustre bien les avantages des techniques mixtes. L’Auteur a utilisé le graphite pour le dessin. Il s’agit d’un dessin fait au crayon à la mine de plomb. Ces crayons ne contiennent pas de plomb mais sont faits de graphite mélangé à de l'argile. Le graphite est d’un noir opaque, qui possède des éclats métalliques, il est très tendre et colore de noir tout ce qui entre à son contact. Il est glissant et onctueux au toucher. 
La gouache est une technique à la détrempe dont les couleurs sont obtenues à partir de pigments opaques d'abord broyés à l'eau et mêlés, entre autres, à de la gomme. Sa substance est un peu plus épaisse que l'aquarelle, sa luminosité moins subtile, mais elle permet des rendus transparents et légers. Il est possible à la gouache de superposer les couleurs, comme à la peinture à l'huile, et d'obtenir des effets opaques et pâteux. Les couleurs de la gouache ont tendance à s’éclaircir en séchant, cette technique permet donc une grande variété d'effets pastel ou perlés.
La gouache combinée à l’aquarelle, autre technique où les pigments sont délayés dans l'eau et qui se caractérise par sa transparence, le papier restant visible à travers les couleurs qui forment un effet de voile, permet de modifier les effets de brillance des couleurs et leur texture. Si le sujet du tableau est classique et la forme réaliste le traitement de la couleur est impressionniste. Peintre américain renommé pour ses portraits et ses marines Irving Ramsey Wiles est venu compléter sa formation à Paris en 1882 chez Carolus-Duran, célèbre aux États Unis pour avoir été le professeur de John Singer Sargent. 2 de ses oeuvres sont d’ailleurs acceptées au salon de 1883. 

Le point de vue du spectateur se situe au niveau du visage du modèle.
Le regard est attiré par le vert du coussin qui tranche avec les couleurs pastel du premier plan.

Le modèle et ses vêtements se trouvent sur 3 points naturels d’intérêt.

Croisement des zones de couleur. 

Le vert du cuir de la banquette rappelle le vert du coussin plus haut.
De même avec les couleurs pastel des 2 autres coussins qui elles correspondent aux couleurs pastel des vêtements. 

L’œuvre est construite sur la diagonale descendante. Le corps du modèle est incliné.
Une grande majorité des lignes directrices autant pour les coussins que pour la banquette plongent vers le bas. 

Détails : 

Cet effet de voile transparent dans le violet est très finement réalisé grâce à la technique de la gouache. 

La texture brillante du cuir est rendue à l’aide de la gouache qui autorise la superposition des couches de couleur. Le noir métallique du crayon à la mine de plomb (graphite), permet de délimiter les différentes parties de la banquette. 
Seule l’aquarelle où les pigments sont dilués dans l’eau permet de représenter un bleu aussi clair et translucide mais aussi les subtiles variations de la teinte et des reflets de la lumière. 


Lumière : 

Le personnage est éclairé de la droite. Le modèle se trouve certainement devant une fenêtre ouverte ce qui explique la vive clarté de la lumière et la grande blancheur de sa peau. 

Couleurs.

Harmonie et contraste.

Contraste entre couleurs chaudes et froides. Contraste entre complémentaires.

Irving Ramsey Wiles. Woman in blue. 1915.

Irving Ramsey Wiles. Portrait of a Woman. 1924.

Irving Ramsey Wiles. Sonate.