Les ventes records d'oeuvres d'Art.


 

Voir aussi : Les Ventes d'oeuvres d'Art.  et Actualités des Ventes



English Website

Español Website

 


Pour être régulièrement informé des nouveautés sur le site, merci de vous inscrire à la Newsletter  



 





Laisser un commentaire ou un avis.  

Envoyer cette page à un(e) ami(e) 

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique Contactez-nous   
 
Qui sommes nous ?     Liens  Analyses 




Laisser un commentaire ou un avis.  

A ce jour le record du prix de vente d’une toile est le tableau Numéro 5 de Jackson Pollock (1912-1956), peinture abstraite, très représentative de « l’action painting » et de l’Art Informel l’œuvre de 122 cm sur 244 cm est qualifiée d’expressionnisme abstrait elle a été vendue 140 Millions de Dollars. À partir de 1947, Pollock développe une technique nouvelle qu’il appelle le dripping all over. Après s’être accordé un temps de réflexion et de méditation devant une toile vierge étendue à même le sol, non montée sur un châssis, l’artiste marche tout à l’entour de ce futur support. Tantôt il y projette de la peinture à l’aide d’un bâton ou d’une seringue, tantôt il la laisse couler d’un pot percé sans jamais la toucher… de telle sorte qu’aucun obstacle ne vienne gêner les mouvements de jeté de la main, ni ceux du corps mû tout entier par l’impulsion ou la tension que cette gestuelle fait naître. L’artiste obtient ainsi un entrelacs complexe de lignes colorées frontales, le dessin et la couleur se fondant et se stratifiant en une même matière et en totalité, dégagées des contraintes spécifiques du trait et de la figuration formelle. La toile est entièrement recouverte (all over), sans la moindre saillie de recoin non maculé. La peinture s’affirme ainsi comme événement autonome. Elle mémorise seulement la trace de sa propre genèse, qui en est le seul et unique sujet. C’est en 1952 que cette technique employée par Pollock est baptisée « action painting » par le critique d’art américain Harold Rosenberg (1906 - 1978). Ce prix élevé pour l’œuvre Numéro 5 s’explique par le fait que l’artiste n’a pas beaucoup produit car il est décédé relativement jeune à l’âge de 44 ans dans un accident d’automobile à The Springs le 11 août 1956. 

Le célèbre portrait d'Adèle Bloch Bauer de Klimt a été adjugé pour 135 millions de dollars. Cette toile de 1907 d'une dimension de 136x138 cm a été l'objet d'une longue bataille juridique entre les descendants d’Adèle Bloch Bauer et le gouvernement Autrichien qui a fini par reconnaître que l'œuvre a été volée par les nazis durant la seconde guerre mondiale. On y reconnait les couleurs du Baiser du même artiste ainsi que les motifs géométriques sur le vêtement. La toile le baiser est analysée ici. 
Vendue 104,3 Millions de dollars la célèbre sculpture de Giacometti, L'homme qui Marche a été un temps l’œuvre d’art la plus chère vendue aux enchères. Puis elle a été devancée par un tableau de Picasso, le Nu au plateau de sculpteur, peint en 1932, adjugé à 106,5 millions de dollars. Cette toile fait partie d’une série de plusieurs œuvres cubistes du début des années 1930, assez érotiques, marquées par des lignes courbes et harmonieuses qui traduisent une nouvelle étape amoureuse chez Picasso, sa rencontre avec Marie Thérèse Walter, dont il eut une fille, Maya, en 1935. Pour plus de précision sur l’œuvre de Picasso clic ici. 
Le Garçon à la pipe (99 x 81cm) une toile de Picasso de 1905 dont le prix a atteint la somme de 104,1 millions de dollars, est très représentatif du début de sa période rose bien que la période bleue transparaisse encore un peu. Les années 1905 et 1906 chez Picasso constituent la période rose, qui est une peinture sentimentale, caractérisée par la suprématie du dessin sur la couleur.
Le garçon à la pipe a été acquis par John Hay Whitney en 1958 pour seulement 26 000 dollars et a été revendu chez Sotheby à New York par la Fondation Greentree fondée par la veuve de M. Whitney pour 104,1 millions de dollars, une sacrée plus value….
Autre tableau de Picasso, Dora Maar au chat, peint en 1941, a été adjugé pour 95,2 millions de dollars chez Sotheby's à Ney York, par un acheteur millionnaire anonyme. Cette toile d'une dimension de 130 x 97 cm est le portrait de Dora Maar qui était l'une des célèbres maîtresses de Picasso, elle avait précédemment vendue pour 106 000 dollars en 1963…. Encore une énorme plus value…
Dans la liste des toiles les plus chères au monde figure une variation autour du même modèle Adèle Bloch-Bauer de Klimt, peint en 1912, et qui s'est vendue 87,9 millions de dollars que l'on nomme Adèle Bloch-Bauer II (120 x 190 cm). Ce tableau fait partie d'un ensemble de tableaux restitués par l'Autriche aux héritiers de la propriétaire, Adèle Bloch-Bauer et a été acquis par un acheteur anonyme. 
La toile le Portrait du Docteur Gachet de Van Gogh (57 x 68 cm) peinte en 1890 a été vendue 82,5 millions de dollars après avoir été saisi par les Allemands pendant la seconde guerre mondiale. Le Docteur Gachet lui-même peintre et sculpteur à ses heures perdues recueille Vincent en mai 1890, c’est Pissarro qui suggère à Théo d'amener Vincent à Auvers sur Oise chez le Docteur Gachet. C’est lui qui lira son oraison funèbre le 30 juillet 1890 après son suicide du 27 au soir. Déclarant notamment : " C'était un homme honorable et un grand artiste. Il ne connaissait que deux buts : l'humanité et l'art. C'était l'art qu'il estimait plus que tout et qui maintenant tiendra son nom en vie.". Des précisions ici. La toile a été acquise par le directeur de la Société Japonaise Daishova, Ryoei Saito. 
Parmi les peintres impressionnistes le tableau de Renoir Le Moulin de la Galette (1876), 175 x 131 cm, a lui aussi atteint le prix record de 78,1 millions de dollars il a longtemps été la propriété de la famille Whitney et est maintenant exposée au Musée d'Orsay. Une toile Baroque de Rubens : Le Massacre des Innocents s'est vendu 76,7 millions de dollars par Sotheby's Londres à un millionnaire anonyme qui l’expose à la Galerie Nationale de Londres. 
Un Autoportrait de Van Gogh sans barbe a atteint le prix de 71,5 millions de dollars (31 x 40 cm.) Cette toile est une des seules ou l'artiste a reproduit son visage sur une toile alors qu'il était rasé, il a été peint durant la période ou Van-Gogh résidait à l’asile de Saint-Rémy-de-Provence. 
Le tableau : Rideau, Cruchon et Compotier (1893) de Cézanne a été adjugé pour 60,5 millions de dollars. Les derniers propriétaires connus de cette toile de 72 x 59 cm sont encore les membres de la famille Whitney.
Chez Sotheby's, une toile du peintre américain Clyfford Still, 1949-A-n°1, s'est vendue pour 61,7 millions de dollars, près de trois fois le précédent record pour une œuvre de cet artiste décédé en 1980. Une autre toile de Clyfford Still, 1947-Y-n°2 a également dépassé toutes les attentes et vendue pour 31,4 millions de dollars, Alors qu’elle elle avait été estimée à 20 millions de dollars.
Une toile de Francis Bacon, Three studies for a self-portrait a été adjugée 19,7 millions de dollars, et une œuvre de l'artiste allemand Gerhard Richter, Abstraktes Bild, 20,8 millions de dollars.
Lors des enchères de la maison de vente Christie's, une toile de Roy Lichtenstein, l'un des maîtres américains du pop art, a atteint des records, avec une vente à 43,2 millions de dollars. Le prix de I Can See the Whole Room !... and There's Nobody in It !, a battu le précédent record d'une toile du même artiste, qui était de 42,6 millions de dollars.