L' Op Art.



Voir Aussi : Comprendre Vasarely et l'art optique.







Voir Aussi : Comprendre Vasarely et l'art optique.

Laisser un commentaire ou un avis.  


Envoyer cette page à un(e) ami(e)
 

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique  Contactez-nous  
  
Qui sommes nous ? 
 Liens 




Laisser un commentaire ou un avis.
 



L' Op Art. (1950)

L'Op Art est l'abréviation de "Optical Art", Art Optique, courant artistique apparu vers le milieu des années cinquante. En 1912 Marcel Duchamp représente déjà les moments successifs d'un corps en mouvement. L'Op Art restitue le mouvement à l'aide de moyens purement visuels (sans mouvement réel). Un ensemble de formes géométriques et de combinaisons de couleurs crée dans l'oeil du spectateur une illusion de mouvement en jouant par exemple sur le contraste simultané, le décalage ou le mélange optique des couleurs. Les artistes de l'Op Art cherchent à définir un nouvel espace optique plus qu'à susciter une "illusion". Les recherches ont en commun de ne pas quitter le plan ou le relief en faible saillie, sur lequel sont expérimentés les phénomènes d'instabilité rétinienne engendrés par la superposition de trames, la répétition programmée de petites unités modulaires, et les contrastes de valeurs violents, notamment celui du blanc et du noir. Leurs œuvres réclament souvent la participation active du spectateur, ne serait-ce que par son simple déplacement. Bridget Riley et Jeffrey Steele en Grande-Bretagne, Richard Anuszkiewicz aux États-Unis, les membres des groupes " N " et " T " en Italie, du groupe " Zéro " en Allemagne, participent pleinement de cette tendance. Les principaux représentants sont : Victor Vasarely, Almir Mavignier, Yaacov Agam, Jesus Rafael Soto, Larry Poons, Gene Davis, Frank Stella.