Paul Gauguin.



Les Peintres

English Website











Envoyer cette page à un(e) ami(e) 

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique  Contactez-nous     Qui sommes nous ?   Liens 





Laisser un commentaire ou un avis : 


  Nom ou Pseudo : 

  2 + 2 :    (Anti robots)

 Nom du Tableau ou Thème :   Artiste :


 Donnez une note sur 20 :    (Facultatif). 

 Commentaire : 

  





1/ Votre adresse mail ne serra pas visible, 

2 /Nous n'utilisons pas les adresses mails, 
sauf pour répondre en privé si besoin.

Voir guide sur votre navigation ici.

Il n'y a pas de cookies ici ! Téléchargez cookieviz

Bien des sites que vous utilisez chaque jour ne respectent même pas cela...  

Les Sites sont déclarés à la
CNIL. (Depuis 2002 et 2006). Même si cela n'est plus obligatoire. 


Paul Gauguin (1848 - 1903).

Son œuvre est très expressive. Par la forme et par les couleurs. 
Elle est aussi déterminante pour l'art du XXe siècle. Tout d'abord influencé par les impressionnistes et surtout Camille Pissarro il développe le synthétisme en opposition à l'impressionnisme.

Convaincu qu'il existe une parenté entre peinture et musique il pense que l'on peut choisir les couleurs comme des notes de musique. Ces mêmes idées seront reprises plus tard par Kandinsky et Hoelzel. 

Gauguin a influencé l'expressionnisme et la peinture abstraite par l'étude de la valeur propre et de la valeur symbolique des lignes des surfaces et des couleurs. De plus il a renouvelé les techniques de la gravure et de la sculpture sur bois. En 1871 Paul Gauguin prend ses premiers cours de peinture.
Il collectionne les œuvres de Renoir de Cézanne et de Monet. Il rencontre Camille Pissarro à l’Académie Colarossi celui-ci, avec lequel il peint souvent en plein air, et qui l’initie aux techniques impressionnistes. Il expose aux salons de 1876, 1880 et 1881. En 1885 Gauguin se sépare de sa famille et se consacre entièrement à la peinture. 

En 1886 il se retire à Pont-Aven en Bretagne où il se laisse inspirer par l’art local et réalise des toiles dont les motifs sont surtout le milieu paysan. Il s’efforce dans ses œuvres de trouver un nouveau langage pour la peinture. 
Pour obtenir une plus grande simplification il adopte le tracé discipliné et la rigueur de Cézanne. 
Il est aussi influencé par Puvis de Chavannes et les estampes japonaises. Il renonce alors complètement au modelage des formes, le dessin et les couleurs gagnent en intensité, ils deviennent des éléments expressifs. Gauguin respecte la planéité de la toile et cherche à réduire les indications spatiales à de simples suggestions. 

Il rejette l’usage de la perspective et compose par succession de plans simples. En deux années se forme, à Pont-Aven, un cercle d’artistes d’avant-garde avec entre autre : Paul Sérusier, Émile Bernard et Charles Figuier. Petit à petit, chez Gauguin, influencé par le cloisonnisme d’Émile Bernard qui délimite les taches de couleurs lumineuses par des contours très prononcés, la perspective et la notion d’espace disparaissent du tableau au profit de l’élaboration chromatique. 

En 1888 Gauguin va rejoindre Van Gogh à Arles mais leurs conceptions sont trop différentes et Gauguin retourne en Bretagne au début de 1889.

Ensuite Gauguin part pour Tahiti pour y réaliser son rêve d’un « studio des tropiques ». C’est à travers ces impressions de l’univers exotique et de cette nouvelle culture que Gauguin trouve son style définitif. Les tableaux associent les impressions polynésiennes à des éléments empruntés aux anciennes cultures égyptiennes, grecques et javanaises. Ils sont pleins de lyrisme, de sérénité, d’harmonie et de beauté et ne laissent rien transparaître de la douleur qui marquera les dernières années de sa vie.