English Website

 


Toutes les Analyses




Le Structurellisme.


Pierrette Chapus. Aphanée. (Juin. 2012.). Structurellisme. 






Laisser un commentaire ou un avis.  


Tableau à la loupe. Zoom.


Pierrette Chapus. (e mail)   Contact Presse : Marie  Cristal Tel : 06 08 12 43 64

Pour Les artistes désirant adhérer au mouvement Structurelliste
clic ici 


Envoyer cette page à un(e) ami(e)
 

 
Accueil
  Analyses  Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique Contactez-nous    
Qui sommes nous ?
   
 Liens 

 
Fanou.

Aphanée

Pierrette Chapus

Note=20

commentaire = Ce tableau me plait énormément. Ce papillon est superbe, avec des couleurs pastels, d'autres plus appuyées. Il serait très bien dans mon salon.....

Pierrette Chapus. Aphanée. (Juin. 2012.). Structurellisme. 

Les papillons sont des insectes qui se caractérisent par leurs ailes recouvertes d’écailles finement imbriquées comme les tuiles d’un toit. On en connaît plus de 160 000 espèces. La toile étant réalisée à l’huile et au couteau l’artiste imite la nature en imbriquant ses fines touches comme des écailles. Il en est de même pour les motifs ronds semblables à des yeux. Dans la nature les ailes des papillons présentent des dessins circulaires particuliers : les ocelles. Ceux-ci, ressemblant à des yeux, peuvent éloigner les prédateurs potentiels. D'autres papillons adoptent la stratégie inverse : ils se parent de couleurs vives pour être bien visibles de leurs prédateurs. Ces couleurs fonctionnent alors comme des signaux d'avertissement indiquant que les papillons qui les portent sont toxiques. Ce sont souvent des taches jaunes, orange ou rouges sur fond noir. Les prédateurs apprennent vite à ne pas les toucher.
Par contre dans la nature les motifs sur les ailes sont souvent symétriques comme ci-dessous le papillon isabelle. Ce n’est pas le cas ici, ce papillon est une création originale d’une artiste. Dans la nature il n’existe pas. 

Le point de vue du spectateur se situe au niveau de la tête du papillon qui elle-même est située au centre géométrique de l’œuvre. 

On peut distinguer 5 zones de couleurs et de motifs différents, toutes sont encadrées par les lignes de force et 4 sont sur des points naturels d’intérêts. 

On peut diviser les 5 zones par couleurs bien que nous verrons dans les détails que l’œuvre va beaucoup plus loin plus loin que cela. Les zones couleurs se caractérisent par des dégradés de couleurs chaudes vers des couleurs froides ou de couleurs froides vers des couleurs chaudes mais aussi surtout par des atmosphères particulières qui ont chacune leur signification. 

Les lignes directrices de l’œuvre sont le dessin des ailes du papillon et la zone centrale. Avec la partie qui se trouve devant le papillon on peut distinguer 6 zones. 


Aussi surprenant que cela puisse paraître les motifs de ce papillon sont une adaptation, concernant la nature, du triptyque : Le Jardin des délices de Jérôme Bosch. Analyse ici. Au centre du papillon une silhouette humaine, soit l’homme soit le créateur… 

Cette partie de la toile symbolise le triptyque de Bosch fermé ; soit la création du monde dans une version plus moderne, on y voit en haut à droite une comète et l’on sait que la vie est peut être apparue grâce à l’une d’elle, des couleurs très chaudes qui laisse supposer une forte activité volcanique et des êtres marins et amphibiens dont les formes ressemblent à certains fossiles. 

Il s’agit du second volet du triptyque de Bosch fermé, toujours la comète, les êtres marins, mais en bas les hommes commencent à naviguer sur les mers. (Voir avec le zoom).

Le volet gauche du triptyque ouvert, l’Eden, le paradis. Tout est clair, feuilles, arbres et fruits s’épanouissent sous le soleil. La nature est généreuse et féconde. 

Le volet droit du triptyque de Bosch ouvert, l’enfer. Le vent souffle, les arbres sont pliés, et tordus, la nature n’a pas été respectée et se venge. C’est une tempête. 

Le volet central du triptyque, le monde non tel qu’il est mais tel qu’il devrait être, une forêt multicolore et harmonieuse ou chaque espèce est respectée et préservée. 

Lumière : La lumière provient des couleurs chaudes surtout du jaune du fond et des ailes. 


Couleurs : Harmonie entre couleurs complémentaires.

Toiles Similaires : 

Pierrette Chapus. Nuaison. (2011).

Pierrette Chapus. Essentia. (2012).
 

Jérôme Bosch. Le Jardin des Délices. Triptyque. Panneau Central. (1480-90)